Coronavirus, tempête ”Dragon”, invasions de criquets, incendies de forêt …2020 commence mal !

Coronavirus, tempête ”Dragon”, invasions de criquets, incendies de forêt …2020 commence mal !

L’année 2020 ne sera certainement pas celle de la sérénité à travers le monde. Du moins si l’on en juge par ces événements qui marquent ses premiers mois.

L’année 2020 a mal commencé, malgré tous les vœux prononcés. Au lieu de penser aux catastrophes environnementales mondiales –le Coronavirus, le réchauffement climatique, invasions de criquets, la fonte des glaces, les incendies de forêt, les ouragans -, au lieu de mettre fin aux catastrophes provoquées par les sociétés humaines – la misère, l’extrémisme religieux ou nationaliste, le terrorisme étatique ou mondial, les déportations, l’exploitation économique -, il y a des dirigeants qui, au lieu de prendre la mesure du danger, deviennent encore plus aventureux.

Le coronavirus

La pandémie de maladie à coronavirus de 2019-2020 est née début décembre 2019 à Wuhan, en Chine centrale, puis s’est propagée dans le monde. C’est une pandémie de COVID-19, maladie infectieuse émergente causée par un coronavirus dénommé SARS-CoV-2. Le 11 mars 2020, l’OMS déclare que l’épidémie de COVID-19a est devenue une pandémie.

Vous retrouvez ici toutes les dernières nouvelles en lien avec cette crise qui bouscule les gouvernements, l’économie et la population.

Dernier bilan Planétaire  | vendredi 23h45

145 369 cas confirmés

5429 morts

71 688 personnes rétablies

137 pays et territoires touchés

Le Proche et le Moyen-Orient, terre de conflits 

Le Moyen-Orient est une des régions du monde où les tensions et les conflits sont les plus nombreux. C’est le paradoxe d’une région qui compte un héritage culturel d’une extrême diversité et d’une grande richesse, et qui dispose de ressources stratégiques clés comme le pétrole. Ces atouts potentiels se sont pourtant transformés en sources de conflits car la situation géopolitique de la région depuis la fin de la Première Guerre mondiale est devenue extrêmement complexe.

En Libye, les derniers développements font craindre le pire après que le Parlement turc a approuvé l’envoi de soldats sur le sol libyen. Le Moyen-Orient n’échappe pas à son tour à cette crainte d’escalade militaire qui menace le Sahel. Et pour cause, ce qui se passe en Irak n’augure rien bon. L’assassinat d’un général iranien lors d’un raid américain a jeté de l’huile sur le feu et augmenté les tensions entre les USA et l’Iran. Les réactions enregistrées depuis ce raid renseignent au mieux sur l’ampleur des craintes liées aux conséquences qui pourraient découler de la décision de Donald Trump.

Affamés, des centaines de singes envahissent la thaïlande

Des centaines de singes, à la recherche de denrées, ont été filmés par les habitants de Lopburi (Thaïlande) en train de se battre en pleine rue.

Dans cette ville du centre de la Thaïlande, les touristes ont l’habitude de nourrir les singes. Mais à cause de l’épidémie de coronavirus, les touristes ont déserté la ville. C’est probablement pour cette raison que les singes ont envahi Lopburi.

Plusieurs images montrent les singes se bousculer et se battre entre eux, notamment pour une banane.

Une « tornade de chauves-souris » s’abat sur l’Australie

Les habitants d’Ingham, dans le nord du Queensland en Australie, vivent un véritable cauchemar depuis qu’une colonie de 300.000 chauves-souris s’est invitée dans leur ville depuis début février. Cette petite localité tranquille a vu déferler des milliers d’animaux volant dans un vacarme assourdissant et recouvrant les branches. Certains arbres du jardin botanique se sont carrément effondrés sous le poids des chauves-souris. Hélas, les intruses ne semblent pas décidées à repartir. Une odeur putride s’est répandue dans la ville, rapporte la chaîne de télévision locale Current Affair. Les hélicoptères ne peuvent plus se poser à l’hôpital et les parents envisagent de déscolariser leurs enfants de l’école où les animaux ont pris domicile.

Au Bahreïn en Arabie, l’invasion des criquets pèlerins assombrit le ciel 

Un immense nuage de criquets pèlerins apporté par le vent depuis l’Arabie saoudite a perturbé la circulation routière dans le royaume de Bahreïn.

Des essaims des criquets pèlerins ont empli le ciel de Bahreïn, interrompant presque la circulation sur l’une des autoroutes majeures du royaume, comme en témoignent plusieurs vidéos postées sur les réseaux sociaux.

Une tempête s’abat sur l’Egypte 

Une tempête d’une puissance inhabituelle s’est abattue sur le Moyen-Orient, déclenchant des pluies torrentielles, des vents destructeurs et des murs de poussière gigantesques. Cette tempête survient alors que l’Égypte et d’autres nations de la région sont confrontées à la menace croissante du nouveau coronavirus.

Cette tempête vigoureuse, surnommée « dragon » sur les médias sociaux, a fait cinq morts en Égypte et a eu des effets sur les autres pays avec des orages avec de la grêle sur une grande partie dans la nuit de jeudi à vendredi matin, ainsi que des vents avec des rafales atteignant 50 mph jusqu’à la frontière avec le Liban, avec des poches de vents dévastateurs et des pluies diluviennes. Ces vents violents pourraient entraîner la chute d’arbres, des coupures de courant et même des dommages structurels.

La tempête a provoqué la fermeture d’écoles, de bureaux gouvernementaux, de services ferroviaires et de croisières, ainsi que de l’aéroport international de Louxor, un important centre touristique, selon l’Associated Press.

Incendies de forêt

Les incendies en Australie sont la dernière manifestation des conséquences irréversibles des catastrophes environnementales. C’est aussi la preuve des conséquences imprévisibles des progrès que l’humanité a réalisés depuis la révolution industrielle.

Et malheureusement ce n’est que le début. Personne ne sait quelles surprises la Terre prépare à ses habitants, aux humains, au monde animal, à l’environnement, à la nature.


Lien de l'article: https://fr.ennaharonline.com/?p=788097

Commentaires (0)

Monde

Recommandés