Scandale des matchs truqués : l’ESS se défend !

Algérie – Selon Azzedine Arab, le président de la SSPA/ESS, le protagoniste dans l’affaire de l’enregistrement, à savoir Fahd Halfaya n’était plus directeur général du club sétifien. Le dirigeant ententiste a précisé que l’impliqué n’avait aucune relation avec l’équipe première.

En effet, Arab a fait savoir que Fahd Halfaya, actuellement en détention provisoire, ne figure pas sur le bulletin d’engagement de la LFP. Un ligne de défense qu’a pris le club d’Ain el Fouara afin d’éviter de lourdes sanctions sportives contre e club en championnat.

Le club de l’ES Sétif n’a rien à voir avec cette affaire. Nos résultats sont irréprochables et Halal”, a déclaré Azzedine Arab au sujet du scandale de l’enregistrement entre le désormais ex-directeur général de l’ES Sétif et l’intermédiaire, Nassim Saadaoui.

Il est à souligner que dans les statuts de la ”SSPA Black Eagles”, Fahd Halfaya est toujours membre de la direction. Par ailleurs, le parquet va convoquer d’autres acteurs du football national. Affaire à suivre…